Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Les portées de l'espoir - musique classique en soutien à la recherche sur la sclérose en plaques 2013 à Paris08 - Solidarite / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : Fondation pour la recherche sur la sclérose en plaques Publié le 17/10/13 | Vues : 158

Les portées de l'espoir - musique classique en soutien à la recherche sur la sclérose en plaques 2013 à Paris08 / Solidarite

Evènement passé.

Le lundi 25 novembre 2013 à Paris08 (75).

Un très beau programme classique avec des pièces de Bach, Bellini, Puccini, Liszt, Tchaïkovsky... interprété par 3 jeunes artistes au talent reconnu : Aleksandr Kukonin (pianiste) Cécile Monsinjon (harpiste) et Candice Trojman (soprano).
Face à la maladie touchant une personne de leur entourage proche, ces trois artistes on décidé d’agir et de mettre leur art et leur passion au service de la recherche sur la sclérose en plaques. C’est ainsi qu’ils ont créé ce concert caritatif au profit de la Fondation ARSEP (pour la recherche sur la sclérose en plaques). La soirée est en entrée libre. Les spectateurs pourront exprimer leur plaisir par un don à la Fondation.
PHTK
Comment assister au concert « Les portées de l’espoir » ?
Rendez-vous sur place au Conservatoire à rayonnement Régional de Paris, 14 rue de Madrid, 75008 Paris.
Le concert est donné dans l’auditorium. 400 places disponibles.
Début de la soirée : 19h30 – Durée 1h20

Mieux connaître les artistes :
Cécile Monsinjon est l’élève de Frédérique Cambreling, Ghislaine Petit-Volta au CRR de Paris et Florence Sitruk à la Haute Ecole de Musique de Genève. Elle est lauréate de plusieurs concours internationaux. Cécile a joué sous la baguette de Myung-Whun Chung, et est régulièrement appelée à jouer avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France et l’Orchestre Philharmonique de Prague.

Candice Trojman, soprano, intègre à 14 ans le concours d’entrée au conservatoire de Nice dans la classe de chant de Mme Descamps. Elle se perfectionne avec des master-classes en France et sera saluée par le baryton Frank Ferrari lors de sa performance au concours des Muses de 2006.

Aleksandr Kukonin a été guidé tout au long de sa formation musicale en Ukraine, par des grands professeurs reconnus, Tatyana Roumiantseva et Olga Liforenko. En 2010, il rejoint l’Ecole Normale de Musique de Paris. Aleksandr est lauréat de plusieurs concours internationaux.


Cliquer ci-dessus pour afficher le dossier.


Débute à 19H30
CRR - Auditorium
14 rue de Madrid
75008, 75 paris, 75 paris08



Commenter

En savoir plus
Partager :
Facebook
Commentez Les portées de l'espoir - musique classique en soutien à la recherche sur la sclérose en plaques
Pour poster un tweet, cliquez sur l'oiseau. Gardez le lien vers la page foxoo.
Pour commenter ou répondre, cliquez sur la zone date-heure du tweet.